Atelier espaces publics n°3

Actualité publiée le 30/03/2016

Le mercredi 16 Mars au soir, une trentaine de Sassenageois et Fontainois se sont réunis en mairie de Sassenage pour le troisième et dernier atelier du cycle de concertation sur les espaces publics. L’objectif de la réunion était d’enrichir les propositions émises lors de l’atelier du 23 janvier en s’inspirant de la visite de la...


Le mercredi 16 Mars au soir, une trentaine de Sassenageois et Fontainois se sont réunis en mairie de Sassenage pour le troisième et dernier atelier du cycle de concertation sur les espaces publics.

L’objectif de la réunion était d’enrichir les propositions émises lors de l’atelier du 23 janvier en s’inspirant de la visite de la Caserne de Bonne effectuée une semaine plus tôt.

Au terme d’un jeu de questions-réponses préalable sur la faisabilité du projet au regard de l’inondabilité ainsi que sur la densité et les hauteurs des logements qui seront construits, les participants se sont à nouveau constitués en groupes pour travailler sur les thématiques du cycle : la mobilité, la nature en ville et les espaces de rencontre sur l’espace public.

Des tracés sur carte, des collages de photos et de dessins ont permis de donner un aspect visuel aux propositions qui se sont élaborées tout au long de ce deuxième cycle. Une séance de travail de 4h aura permis à chaque groupe de concevoir des panneaux explicatifs et partager leurs idées en séance plénière pour débattre des envies sur les Portes du Vercors.

Chaque groupe a pu se rendre compte des contraintes liées au territoire: « 11 000 véhicules/j sur l’avenue de l’Argentière, ça coupe l’espace en deux ! On a du mal à concevoir une place des convergences ici ! C’est d’abord un espace de transit… » par exemple.

Il y a également eu des envies fortes : valoriser le maraîchage de la ville, développer les infrastructures de sport, repenser le réseau de transports en communs, favoriser les modes de transports doux.

Toutes les propositions seront transmises aux élus.

Les habitants seront invités, si possible avant les vacances d’été, à un échange constructif élus-habitants.

A l’occasion de la clôture de la séance, La Métro a rappelé la politique des « petits pas », en mettant en avant le fait que les habitants proposent des pistes intéressantes et stimulantes de mise en projet à mettre en œuvre tout de suite. Ces transformations du territoire seraient d’un bénéfice immédiat pour les habitants en place et prépareraient la venue des futurs habitants.