Atelier espaces publics n°2

Actualité publiée le 30/01/2016

Le samedi 23 janvier 2016, le soleil était au beau fixe et la neige immaculée sur les sommets… Pourtant, quelques habitants ont choisi de travailler de 9h à 16h dans la salle Marat à Fontaine, avec toute l’équipe de concertation pour proposer des idées d’actions sur les espaces publics. L’atelier s’est organisé autour de 3...


Le samedi 23 janvier 2016, le soleil était au beau fixe et la neige immaculée sur les sommets…

Pourtant, quelques habitants ont choisi de travailler de 9h à 16h dans la salle Marat à Fontaine, avec toute l’équipe de concertation pour proposer des idées d’actions sur les espaces publics.

L’atelier s’est organisé autour de 3 thématiques de travail : la nature dans la ville, les mobilités et les espaces de vie et de rencontres. Chacun des thèmes a été débattu autour d’une table où les participants ont évoqué leurs envies, leurs craintes et leurs idées. Ces échanges ont engendré des propositions pour le territoire des Portes du Vercors.

Pour susciter l’inspiration, trois films ont été projetés, portant sur des projets de rénovation de quartier à Fribourg en Allemagne, à Vancouver au Canada ainsi qu’à Chalon-sur-Saône en France .

 

Restitution audio de la journée

Les morceaux de captation sonore suivants ont été soigneusement choisis pour présenter un panel des idées et des propositions qui se sont échafaudées tout au long de la journée.

Certains sujets, importants pour les habitants, sont ressortis dans les discussions des trois tables. Par exemple, les personnes impliquées dans la concertation ont insisté sur leur envie de préserver le site de constructions trop hautes pour conserver des vues sur les montagnes. De plus, la ferme de l’Abbaye située à Fontaine a fait son apparition dans les échanges. Les habitants, qui en sont fiers, souhaitent qu’elle soit restaurée et mise en valeur. Par ailleurs, ils ont fait part de leur volonté d’avoir des chemins dédiés aux piétons et aux cyclistes qui soient agréables à pratiquer. Enfin, la question de la circulation sur le territoire a été un point crucial dans le dialogue. Les embouteillages qui engorgent Sassenage et Fontaine ainsi que la vitesse des véhicules sur les grands axes détériorent la qualité de vie sur le site.

Table 1 : La nature dans la ville

La volonté de protection de la biodiversité est ressortie des échanges. Les participants ont plaidé pour un autre mode de consommation et des pratiques écologiques sur le territoire des Portes du Vercors. Ils ont proposé de faire de l’agriculture locale pour privilégier les circuits-courts et développer des activités pédagogiques et d’insertion. Cela permettrait de soutenir l’économie locale et de créer du lien social sur le site. Les réflexions ont porté sur l’organisation de l’activité maraîchère dans la ville, l’agencement des cours d’eau pour respecter la faune et l’aménagement des toits pour développer l’écologie.

Les habitants ont fait part de leur motivation à conserver les bouleaux situés le long de la rue du Colonel Manhès.

 

Table 2 : Les mobilités

Sur ce sujet, les participants se sont intéressés aux désagréments causés par les embouteillages et le manque de transports en communs. Pour imaginer des solutions à ces problèmes, ils se sont appuyés sur une carte des Portes du Vercors et ses alentours. Sur cette carte, ils ont dessiné leurs propositions : des voies de contournement routier, une réorganisation des transports en communs, l’installation ou le prolongement de pistes cyclables, de chemins piétons ou d’allées pour l’équitation. Les difficultés ont été abordées de façon globale en réfléchissant sur des moyens pour limiter l’utilisation de la voiture en créant des parkings relais adaptés, des moyens de transports liés, des systèmes de véhicules électriques qui sortent de la ville de Grenoble.

En écoutant ces propositions, vous pouvez suivre le plan dessiné lors de l’atelier, en image ci-dessous et à télécharger sur la colonne de droite.

dessin MC Couic

 

 Table 3 : Les espaces de vie et de rencontres

En ce qui concerne l’aménagement d’un espace public convivial et animé, les habitants ont exprimé leurs motivations à bénéficier d’équipements sportifs. En s’appuyant sur le principe du skatepark qui permet à ceux qui souhaitent de s’exercer et aux autres d’observer, ils ont réfléchit à la mise en place d’un équipement créant de l’attraction. Ils ont évoqué l’installation d’un mur d’escalade, de panneaux de basket et de parcours de santé. Pour imaginer un espace public où ils se sentent bien, les participants ont ciblé l’entrée du Parc de La Poya et la future place des Convergences pour suggérer des aménagements. L’implantation de jeux d’eau, de magasins, la mise en valeur des cours d’eau, d’une trame verte mais également l’organisation des divers moyens de transports sont autant d’éléments qui favoriseraient l’attractivité du territoire.

L’ensemble des idées discutées durant cet atelier seront reprises dans la prochaine séance pour approfondir et finaliser des propositions pour le territoire des Portes du Vercors.